15mai2024

"LE JAUNE, DU REJET À L’EMBRASEMENT SOLAIRE" – CHAPELLE

Le mercredi 15 mai à 17h00
CHAPELLE DES JESUITES RUE DES ETUDES 11000 CARCASSONNE
Parce qu’il est largement disponible, le pigment ocre jaune est l’une des premières couleurs utilisées dans l’art, comme le révèlent les grottes ornées du Paléolithique. Encore présent dans les peintures pompéiennes, c’est au Moyen Âge qu’il se déprécie : associé à Judas Iscariote, il est utilisé pour identifier tous les parias de la société. Et cela va durer quelques siècles.

Au 18e siècle déjà, et surtout au 19e siècle, la tendance s’inverse : le jaune représente le rayonnement, la lumière, le soleil, comme l’exprime Van Gogh depuis Arles : « Maintenant, nous avons un beau temps chaud et sans vent qui me profite énormément, le soleil, une lumière que, faute d’un meilleur mot, je ne peux appeler jaune, Jaune soufre brillant, or citron pâle, comme le jaune est beau ! »
Le 20e siècle prolonge l’embrasement solaire.

Cycle : La couleur dans la peinture occidentale au fil des siècles
La couleur. Quel vaste sujet tant elle joue un rôle fondamental dans l’art ! Elle est peut-être ce que nous percevons en premier lieu dans une œuvre et, comme le dit Delacroix, « la couleur est par excellence la partie de l’art qui détient le don magique. Alors que le sujet, la forme, la ligne s’adressent d’abord à la pensée, la couleur n’a aucun sens pour l’intelligence, mais elle a tous les pouvoirs sur la sensibilité ».
Ce cycle propose de porter un regard attentif sur les couleurs dans la peinture occidentale au fil des siècles, en les sélectionnant l’une après l’autre pour en montrer l’usage spécifique selon les époques.

Conférencière : Marie-Laure Ruiz-Maugis, historienne de l’art

Toutes les dates et horaires

Horaires d'ouverture le 15 mai 2024
MercrediOuvre à 17h

Tarifs

Oui

Plan d’accès

Adresse

CHAPELLE DES JESUITES
RUE DES ETUDES
11000 CARCASSONNE
Comment m’y rendre ?

Ce contenu vous a été utile ?