Sur les traces des Parfaits

Carcassonne et sa Cité majestueuse sont le point de départ idéal pour partir sur les traces des Cathares, Parfaits et autres Bonshommes qualifiés d' « hérétiques » par l'Eglise catholique et le Royaume de France. Ils furent anéantis à la suite de la Croisade des Albigeois et du siège de Montségur en 1244.
Direction plein Nord pour grimper vers les châteaux de Lastours  et Saissac (à 20 mn). Les autres citadelles sont à deux heures de route par le magnifique territoire des Corbières.

Les Châteaux du Pays Cathare, « citadelles du vertige »

Au détour d'une petite route qui serpente en Cabardès ou dans les Corbières, les « citadelles du vertige » s'offrent au regard, majestueuses et insensibles aux assauts du temps. Au-delà de cette main tendue à l'histoire d'une région marquée par des croisades successives du Royaume de France, les Châteaux du Pays Cathare, ce sont aussi des décors naturels spectaculaires.

Les 11 châteaux du Pays Cathare, qui font l'objet d'une demande de classement au patrimoine mondial de l'Unesco, ont tous leur petite histoire inscrite dans la grande.

Visiter les châteaux du Pays Cathare, c’est

  • revivre l'histoire tourmentée du Pays d'Oc assiégé
  •  s'offrir des points de vue à 360°c à couper le souffle
  • plonger dans une ambiance parfois mystique, toujours sauvage au milieu des vieilles pierres et des grands espaces
  • une randonnée souvent très sportive pour atteindre ces sommets de beauté ! (prévoir des chaussures adaptées et de l’eau)

 Les quatre châteaux de Lastours : « un éperon et quatre tours »

Cabaret, La Tour Régine, Surdespine et Quertinheux, sont quatre forteresses royales, perchées sur un site exceptionnel à 15 kilomètres au Nord de Carcassonne, 300 mètres au-dessus du village de Lastours. Cette puissante seigneurie minière (les Romains y exploitaient déjà l'or) a connu une riche vie économique avant de subir les attaques de Simon de Montfort. A la suite de ces conquêtes, les trois tours sont fortifiées et la tour Régine édifiée.

Depuis le Belvédère, profitez d'une vue panoramique sur ce site exceptionnel. Idéal pour des photos réussies !

Le château de Saissac et son trésor

Situé au cœur de la Montagne Noire et au nord-ouest de Carcassonne, le château de Saissac, à quelques kilomètres du lac du Lampy, offre par beau temps une vue unique sur la chaîne des Pyrénées et la plaine Carcassonnaise. Un lieu privilégié, là encore, pour des photos.

C’est le château le plus facile d’accès .

Le plus : Le saviez-vous? L’un des plus anciens trésors royaux a été découvert en Languedoc au château de Saissac. Ce trésor monétaire était composé de 2000 deniers datant du XIIIe siècle.

Aujourd’hui, un musée de la monnaie raconte l'histoire de ce trésor et le rôle de la monnaie au Moyen-Age.

Lastours

Saissac

Poursuivez votre visite avec les autres châteaux qui eux se trouvent au sud de Carcassonne…

Le château de Lapradelle Puilaurens: un navire échoué

Au milieu d’une forêt de sapins, la forêt des Fanges, avec à 700 mètres d’altitude, le château de Puilaurens. Tel un navire échoué sur un piton rocheux au dessus de pentes abruptes, son crénelage est resté intact.

On y visite le donjon ainsi que la Tour de la Dame Blanche.

Le château de Puivert ou « La Neuvième porte »

Certainement, l'un des châteaux le mieux conservé !  On  y accède depuis le musée du Quercorb par le sentier des Troubadours. Ce site a inspiré le 7e art et de nombreux films y ont été tournés comme « La Passion Béatrice », « Le Peuple migrateur » ou encore « La Neuvième porte » de Roman Polanski avec Johnny Depp.

Le château de Termes et le siège de 1210

Situé à une heure de Carcassonne et dominant les gorges de Termenet et le petit village pittoresque de Termes, le château a fait l'objet d'un des plus célèbres sièges en 1210. Le site est remarquable de par la présence d'un castrum qui épouse la pente dont le sommet culmine à 460 mètres.

Le château de Villerouge-Termenès et le dernier « hérétique »

Un des rares châteaux, implanté au cœur d'un magnifique village médiéval situé dans un petit vallon des Hautes-Corbières. Il est surtout, ô combien symbolique, car il fut le théâtre sordide du massacre des derniers cathares en 1321 dont Guilhem BELIBASTE (le dernier Parfait). La visite du château (bel exemple d'architecture militaire du XIIIe siècle) et des ses salles redonne vie aux couleurs, aux saveurs, de tout ce qui faisait la vie au Moyen-Age.

Le + : unique en Europe: le restaurant Médiéval du château, la Rôtisserie avec sa vaisselle, ses recettes et sa décoration du Moyen-Age.

Le château de Peyrepertuse, aussi grand que la Cité de Carcassonne

On le nomme l'un des « Cinq fils de Carcassonne »? Il est aussi l'un des plus impressionnants des châteaux du Pays Cathare avec 2.5 km de remparts! Sa superficie (égale à celle de la Cité de Carcassonne) et sa présence au sommet d'une crête haute de 800 mètres de haut en font l'un des plus spectaculaires. La vue sur les Corbières, ses vignes et ses garrigues est tout à fait grandiose!!!!!!

Le + : Le festival médiéval en août. Des troupes venues de la France entière redonnent vie à cette forteresse et animent un village médiéval.

Le château de Quéribus, sur le « toit » des Corbières

Quéribus est le château du Pays Cathare qui offre sûrement le plus beau panorama des Corbières avec une vue à la fois sur la Méditerranée et les Pyrénées. Perché sur un piton rocheux à 728 mètres d’altitude, il surplombe le village de Cucugnan, rendu célèbre par son Curé immortalisé par Alphonse Daudet. Le célèbre conte est mis en scène dans le théâtre Achille-Mir au cœur de ce joli village des Corbières.

Pour y accéder, il faut franchir pas moins de trois enceintes construites à même la pente abrupte du rocher. La visite du château, d’une heure environ, vous permettra de découvrir, dans le magnifique donjon et sa salle de style gothique, des éléments liés à la vie quotidienne médiévale.

Le château de Montségur, l'ultime bûcher des Cathares

Le château de Montségur, situé en Ariège, est intimement et tragiquement lié à l'histoire du catharisme. Longtemps siège et capitale de l'église cathare, c'est ici qu'après 11 mois d'un terrible siège que le roi de France et le Pape décidèrent d'en finir avec ceux qu'ils nommaient les Hérétiques. 200 personnes y seront brûlées vives.

Un musée permet de compléter la visite et de découvrir en 3D, les remparts et le village au temps des Cathares.


Le saviez-vous ? A la recherche du trésor des cathares
Un mystère plane encore sur la destination finale de ce que l'on a appelé le trésor des cathares. Après la chute de Montségur, certains cathares arrivent à prendre la fuite (avec le trésor?) en direction de l'Italie. Ce trésor pourrait être celui du roi des wisigoths Alaric. Certains ont  même avancé l'hypothèse que le fameux trésor aurait été trouvé par l'abbé Saunière à rennes-le-Château au début du XXe siècle.

Les cathares, ce qu'il faut savoir

Naissance d'une « hérésie » : Les historiens situent l'apparition d'une mystérieuse « hérésie », entre le Xe et XIIe siècle dans le Midi de la France. Au Sud de la Loire, on parle alors la langue d'Oc. Inspirés de la civilisation romaine, les rapports entre puissants sont codifiés. Les villes du Midi et d'Aquitaine possèdent leur propre consul qui discutent alors d'égal à égal avec les seigneurs. Les troubadours y chantent l'amour et l'honneur. Dans ce contexte, de nombreux religieux aspirent à plus de simplicité dans leur pratique religieuse. Le catharisme va naître sur ses fondements, une aspiration à la pureté de l'âme.

Les Cathares ou Albigeois cultivent, au quotidien, l'exigence d'une plus grande simplicité dans la relation des hommes avec Dieu, d'un retour à une foi moins prisonnière du cadre luxueux dans lequel l'avait enfermée l'Église. Leur vie se positionne entre le Bien et le Mal. Le Bien étant le seul chemin pour purifier son âme. Parmi eux, les Parfaits ou Bonshommes jouent le rôle de prêtres, jeûnant fréquemment, rejetant tous les sacrements.

Deux croisades meurtrières : L'expansion du catharisme est vue par l'église catholique comme une réelle menace. Deux croisades (en 1209-1218 puis en 1226) seront menées par le royaume de France, il s'agit surtout pour le roi de France de dominer tout le Languedoc et l'Aquitaine. De nombreux faidits, seigneurs languedociens s'opposeront aux seigneurs du Nord aux côtés des Cathares. Simon de Montfort fut le célèbre chef de la croisade contre les Albigeois. Ce puritanisme du Nord s'opposa à Raymond VI de Toulouse, symbole du « méridional libertin ». Opposition d'hommes, opposition de culture. La lutte contre les cathares s'achèvera par la chute de la forteresse de Montségur en 1244.

BON PLAN
Découvrez les 21 sites du Pays Cathare : 11 châteaux, 7 abbayes, 3 cités médiévales et 2 musées.
Le Passeport  est vendu 4€ sur les points d'accueil de chaque site, valable un an, il  permet de bénéficier  d'1 € de réduction pour un adulte et 1€ de réduction pour un accompagnant adulte ou enfant.
Les sites du Pays Cathare
Le Quality Pass « Mes Avantages Vacances » profitez d'avantages sur différentes prestations : restaurants, loisirs, sites touristiques…il y en a pour tous les goûts.

L'Aude, la "plus grande plage" de Méditerranée

L’Aude, c’est aussi la mer Méditerranée et ses 50 kilomètres de plages ! Découvrez les stations balnéaires audoises du littoral Méditerranéen et leurs nombreuses activités : activités nautiques, immersion avec les randonnées dans le Parc Naturel de la Narbonnaise, windsurf, voile…

A chacun sa plage

  • les plus proches: Narbonne plage et Gruissan sont à une heure de route seulement de Carcassonne
  • la plus connue: Gruissan et sa plage des chalets rendue célèbre par le film de Jean-Jacques Beinex avec Béatrice Dalle et Jean-Hugues Anglade « 37.2 le matin »
  • la plus sportive: le spot mondialement connue pour son vent, synonyme de glisse. Leucate accueille, chaque année, le Mondial du Vent (windsurf)
  • les plus sauvages : la vieille nouvelle (à Port-la-Nouvelle), plage des Salines, et les cabanes de Fleury
  • les plus jolies : Leucate sous les falaises , les chalets et Mateille à Gruissan
  • les plages pour les enfants : La Franqui et les Ayguades à Gruissan

La Narbonnaise, surprenante méditérannée

remparts-cite-medievale-carcassonne-histoire

Château et remparts de Carcassonne

Il était une fois... La Cité ouvre ses portes pour une escapade, en toute liberté,