• Abbaye de Caunes
    Abbaye de Caunes
  • Azille
    Azille
  • Linteau de porte a peyriac
    Linteau de porte a peyriac

Histoire

Au carrefour des trois voies historiques du Languedoc-Roussillon que sont la via domitia, le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle et le Canal du Midi, bien des peuples ont transité par ce couloir est-ouest que constitue le Carcassonnais...

De nombreuses civilisations se sont succédées

Dolmen des fades à Pepieux
Dolmen des fades à Pepieux

Les premiers habitats connus datent du paléolithique et ont laissé de nombreuses traces : sépultures, silos, amphores... Au deuxième millénaire avant notre ère, à l'âge du bronze, se dressent de nombreux dolmens sur les collines qui dominent la plaine carcassonnaise.

Dolmens de Pépieux, Villeneuve, Laure // Menhir de Malves 

Puis, ce ne sont pas moins de vingt villas gallo-romaines qui ont été recensées. La pax romana s'installe, les vignes sont plantées, les carrières de marbre rouge sont déjà exploitées sur le piémont de la Montagne Noire.

À partir de 410 arrivent les Wisigoths. Bien que battus par Clovis en 507, ils germanisent la Narbonnaise jusqu'à ce qu'ils soient évincés par les Arabes en 719.

L'Alaric // cimétière wisigoth de Villarzel

Chapiteau de l’eglise de Rieux Minervois
Chapiteau de l’eglise de Rieux Minervois

Ces derniers sont chassés à leur tour par les populations indigènes qui se rattachent aux Francs du royaume d'Aquitaine sous la suzeraineté du vicomte de Narbonne et du comte de Toulouse.

La région prend alors le nom de Pagus Minerbensis, soit « Pays de Minerve » qui recouvre les cantons de Peyriac, aujourd'hui dans l'Aude, et d'Olonzac dans l'Hérault. Son destin sera alors lié pour le meilleur et pour le pire au comté de Toulouse jusqu'à la Croisade contre les Cathares au XIIIe siècle

 

Les Croisades

Abbaye de Caunes Minervois
Abbaye de Caunes Minervois

Après la fondation de deux abbayes sur le territoire du Minervois, l'abbaye de Caunes à l'ouest et celle de Foncaude à l'est, les Croisades se matérialisent, entre autres, par la fondation d'une importante commanderie de l'Ordre de Malte à Homps avec un vaste domaine qui se maintient jusqu'à la Révolution.

Au cours de la seconde moitié du XIIe siècle, favorisée par la décadence du clergé régulier et séculier, « l'hérésie » cathare s'installe. Pour la combattre, l'armée des Croisés menée par Simon de Montfort déferle sur le Midi de la France au début du XIIIe. Les massacres se succèdent : sac de Béziers en juillet 1209, prise de Carcassonne puis siège de la fière Minerve, en 1210, qui sera incendiée et lors duquel la plupart de ses habitants périrent sur le bûcher.

Abbaye de Caunes Minervois // Cité médiévale de Carcassonne // Musée de la chevalerie de Villesèquelande // Châteaux de Lastours et Saissac

 

L'essor du Canal du Midi

Canal puicheric aiguille

Au XVIIe siècle, Pierre-Paul Riquet, convainc Colbert puis Louis XIV de la possibilité technique de relier l'Atlantique à la Méditerranée, en construisant un canal alimenté uniquement avec les eaux de la Montagne Noire.

Pendant quinze ans, près de 12 000 ouvriers travaillent à la réalisation du canal à la pelle et à la pioche, pour créer un ouvrage de 240 km de long présentant de remarquables inventions en termes de maîtrise hydraulique et d'ouvrages d'art. On compte près de 350 écluses, ponts, aqueducs, épanchoirs sur son parcours.

L'épanchoir de l'Argent double à la Redorte // Les ecluses (triple écluse à Trèbes et Herminis) // Pont de la Rode et aqueduc Vauban (Trèbes)

Le canal relance le commerce du blé et du vin... qui sont exportés du Languedoc vers Toulouse, Bordeaux et Marseille.
Dans les années 1730-1740 ce commerce est prospère et les structures agricoles s'améliorent fortement, comme en témoignent certaines bâtisses du Minervois.

Les bateaux sont tirés par des chevaux sur les chemins de halage. Ce type de transport est considéré comme moderne pour l'époque, grâce à sa régularité, son confort, sa sécurité et sa rapidité qui constituent une nette amélioration par rapport à la route.

Dès sa mise en service, le canal du Midi est utilisé pour le transport des voyageurs et du courrier. Un service de « malle-poste » est mis en place sur des bateaux empruntant le canal, le long de la route on trouve des « dînées », pour le déjeuner et des « couchées » sorte d'auberges pour la nuit.

 

Le Marbre rouge

Marbre de caunes minervois

Caunes-Minervois est un village de renommée internationale grâce à ses carrières de marbre. Si leur exploitation débute dans
l’Antiquité, elles connaissent un important développement à partir du XVIIe siècle sous l’influence de carriers italiens. De la carrière appelée “du Roy”, réservée à Louis XIV, fut extrait le marbre qui
servit à la réalisation des colonnes du Trianon de Versailles, de
l’Opéra de Paris ou encore de l’arc de Triomphe.
Une fois extraits de la carrière, les blocs étaient descendus jusqu’au
village pour y être débités et polis, puis ils étaient transportés par le
Canal du Midi et, à partir de 1895, par chemin de fer.

Le marbre s’est formé lentement au coeur de la montagne il y a 400 millions d’années. La couleur dominante, l’incarnat, rouge
veiné de blanc, vient de la présence d’oxydes de fer dans le calcaire. Cependant, les carrières recèlent d’autres variétés de teintes, la griotte, le turquin, le cervelas, le rouge antique...


Visiter